UFC-QUE CHOISIR DE LA SARTHE

Consommation

Ayez les bons réflexes en matière d’alimentation : inscrivez-vous aux rendez-vous conso de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe

L’UFC-Que Choisir de la Sarthe vous propose DEUX NOUVEAUX « Rendez-vous Conso »  en AVRIL 2018.  Inscrivez-vous !

Les « Rendez-vous Conso » s’adressent aux consommateurs qui souhaitent acquérir les bons réflexes pour bien choisir leurs produits ou leurs services dans un domaine de consommation.
À valeur nutritionnelle égale, les différences entre le prix des produits alimentaires peuvent varier de 1 à 10 !

Pour bien choisir leurs produits, les consommateurs doivent évaluer la qualité nutritionnelle et les prix, identifier les modes de conservation, comprendre les dates… Et acheter les bonnes quantités pour ne pas gaspiller !
Quels sont les réflexes à avoir pour choisir les produits qui offrent un bon rapport qualité nutritionnelle-prix ?

En AVRIL 2018, deux « Rendez-vous Conso » sur l’alimentation sont proposés :

 

Manger équilibré au juste prix  :

Mardi 10 avril  2018 de 14H30 à 16H30 – Salle de réunion N° 3 – Maison de quartier l’Oiselière (Près du collège Villaret)

Cet atelier permettra aux participants d’acquérir les connaissances de base pour choisir des produits alimentaires en fonction de critères objectifs : leur composition, leur intérêt nutritionnel,  leur prix, leurs modalités de stockage et de conservation.

L’approche pédagogique privilégiera la réalisation d’activités pratiques et les échanges entre les participants

 

 

S’organiser au quotidien pour ne pas gaspiller : Mardi 17 avril  2018 de 14H30 à 16H30 – Salle de réunion La Rotonde N°1 – Maison des associations – Rue Auvray au Mans

Cet atelier a pour objectif d’aider les consommateurs à composer des repas variés et équilibrés tout en mettant en œuvre des pratiques simples pour éviter le gaspillage alimentaire. La séance associera des temps de réflexion et d’échanges entre les participants à une activité d’étude de cas pratique.

 

 

 

Les + de ces rendez-vous conso :

  • ils s’appuient sur les repères de consommation du Programme national nutrition santé (PNNS) pour tous ;
  • ils apportent des connaissances pratiques applicables au quotidien pour bien choisir ses produits (besoins nutritionnels, étiquettes alimentaires, comparaison de prix,…) ;
  • ils incitent à effectuer des choix raisonnés en matière d’alimentation ;
    ils apportent des connaissances pratiques aux consommateurs ;
  • ils sont animés par des bénévoles de l’UFC-Que Choisir, consommateurs éclairés, désireux de partager leurs connaissances, leurs astuces, leurs bonnes pratiques ;
  • ils rassemblent une quinzaine de participants dans un cadre convivial favorisant les échanges.

Comment y participer ?

Participation :

  • 5 € pour les adhérents ou abonnés de l’UFC-Que Choisir
  • 8 € pour non adhérent ou non abonné

Ces rendez-vous conso vous intéressent, inscrivez-vous auprès de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe  en téléchargeant et en renvoyant  le bulletin d’inscription  : Inscription Rdv Conso AVRIL 2018

Vous désirez plus de renseignements ?
Contactez nous au 02 43 85 38 91
ou par mail : contact@sarthe.ufcquechoisir.fr

 

11 mars 2018

Energie moins chère ensemble 2017

L’UFC-Que Choisir lance une nouvelle campagne Énergie moins chère ensemble  (Gaz-Électricité) avec :

  • une garantie de prix fixes étendue à 2 ans
  • la possibilité d’opter  pour le soutien aux petites producteurs d’énergie renouvelable.

Soyons encore plus pour plus d’économie !

Des économies et une énergie encore plus durables pour les sarthois
10 ans après la libéralisation des marchés de l’énergie, et alors que les conditions d’une véritable concurrence profitable aux consommateurs sont réunies sur les marché du gaz et de l’électricité, l’UFC-Que Choisir de la Sarthe participe à une nouvelle campagne « Energie moins chère ensemble », comprenant plusieurs nouveautés, pour permettre aux consommateurs, par leur rassemblement, d’obtenir les meilleures offres sur les marchés du gaz et de l’électricité.

1ere nouveauté : pour des économies durables, des offres gaz et électricité classiques À PRIX FIXES 2 ANS
Pour répondre à l’attente des consommateurs d’une prévisibilité des tarifs, la campagne propose cette année un lot gaz et un lot électricité, à prix fixes 2 ans, le cahier des charges prévoyant, en outre, qu’à l’issue des 2 ans, le fournisseur lauréat ne puisse proposer une offre moins avantageuse que sa meilleure offre de marché. Cette extension de la période de fixité du prix est sans risque pour le consommateur qui peut, rappelons-le, changer de fournisseur à tout moment et gratuitement.

2eme nouveauté : un lot « électricité- soutien aux petits producteurs d’énergie renouvelable »
De même, soucieuse d’encourager l’investissement dans les petits sites de production d’électricité renouvelable, l’UFC-Que Choisir a instauré ce lot supplémentaire à côté de l’offre classique. L’électricité de ce lot doit provenir majoritairement de petits sites de production d’énergie renouvelable situés en France, étant entendu qu’un audit sera réalisé aux fins de vérifier la réalité de l’approvisionnement* . Compte tenu de ses caractéristiques, le bénéfice cette offre (à prix fixe 1 an), ouverte à l’ensemble des inscrits, est limité aux 25 000 premières personnes qui souhaiteront y souscrire.

Et toujours : la sécurité juridique comme valeur ajoutée
Comme pour les précédentes campagnes, l’UFC-Que Choisir entend, au-delà des prix, offrir une sécurité juridique aux consommateurs à travers des conditions contractuelles sûres, imposées par elle, et l’accompagnement des souscripteurs par la Fédération en cas d’éventuelles réclamations. Parmi les éléments imposés cette année dans le contrat client on trouve, par exemple, la possibilité de l’auto-relève, la facturation bimestrielle, la pluralité des modes paiement quel que soit le mode de facturation, le choix de la date de prélèvement en cas de mensualisation, ou encore la prise en compte des recommandations faites par la Commission des clauses abusives et le Médiateur national de l’énergie qui ne sont normalement pas contraignantes.

L’UFC-Que Choisir de la Sarthe entend donc comme elle l’a fait avec succès l’an dernier pour 1538 ménages sarthois, éveiller les consciences sur l’intérêt et la simplicité du changement de fournisseur d’énergie, et les protéger ainsi de nouvelles hausses du tarif réglementé du gaz et de l’électricité.

Le calendrier de la campagne « Energie moins chère ensemble » :

  • INSCRIPTION DES CONSOMMATEURS : du 28 juin au 25 septembre (inclus) sur www.choisirensemble.fr. ou auprès de l’ UFC-Que Choisir se la Sarthe  02 43 85 88 91 (sur rendez-vous).
    L’inscription est gratuite et sans engagement. Pour l’électricité, les inscrits pourront demander à recevoir les deux offres (classique et de soutien aux petits producteurs de renouvelable) afin de les comparer.
  • ENCHÈRES INVERSÉES : Chacune des 3 offres lauréates sera dévoilée le 26 septembre 2017
  • OFFRES PERSONNALISÉES : à compter du 16 octobre, chaque inscrit recevra une offre personnalisée sur la base de son profil de consommation. Il reste libre de souscrire ou non aux offres reçues.

Indépendance oblige, pour couvrir les frais d’organisation, une participation de 10 euros sera demandée aux souscripteurs pour une énergie, et 14 euros pour les deux énergies (réduite respectivement à 5 et 8 euros pour les adhérents aux associations locales ou abonnés aux publications de l’UFC-Que Choisir, au jour de leur inscription).

Alors que les tarifs de l’énergie restent une préoccupation majeure des Français, l’UFC-Que Choisir appelle donc :

  • tous les abonnés au gaz de ville et à l’électricité (abonnés au tarif réglementé, aux offres du marché libre), desservis par les gestionnaires nationaux de réseau (Enedis (ex ERDF)/GRDF), à s’inscrire sur le site dédié www.choisirensemble fr
  • les fournisseurs nationaux de gaz et d’électricité à jouer le jeu de la concurrence au service des consommateurs.

Tout savoir sur la campagne en téléchargeant le fichier « Questions-réponses« 

*Au moins 70% de l’électricité fournie annuellement sera issue de sites de production présentant les caractéristiques suivantes :

  1. Installation de type éolien terrestre ou offshore (avec une puissance inférieure ou égale à 10 MW)
  2. Installation de type photovoltaïque (avec une puissance inférieure ou égale à 250 kWc)
  3. Installation de type hydraulique (avec une puissance inférieure ou égale à 20MW).

Cette part de la fourniture devra être produite sur le territoire français. Pour les 30% restants, l’électricité fournie devra également provenir de sources renouvelables, sans restriction technologiques ou géographiques ou donner lieu à l’achat en équivalent de garanties d’origine

Communiqué UFC-Que Choisir de la Sarthe – 28/06/2017

 

28 juin 2017

Construisons ensemble la consommation de demain

Pour faire entendre la voix des consommateurs, l’UFC-Que Choisir de la Sarthe organise des ateliers-débats autour des 50 propositions consuméristes de l’UFC-Que Choisir « votez pour vous 2017 ».

Le  lundi 29 mai
à la Maison des Associations
2 Place Stalingrad, au Mans

5 ateliers sont proposés sur 5 thématiques au cœur des préoccupations des consommateurs. Animés par des bénévoles de l’association, ces ateliers s’adressent à tous. La synthèse des échanges et éventuelles propositions donnera lieu à communication et permettra de porter nos propositions de réformes auprès de nos futurs élus.

Le matin de 10 h 00  à 12 h 00, 3 ateliers au choix :

  • Santé : déserts médicaux, perturbateurs endocriniens, complémentaires santé, …
  • Alimentation : étiquetage, publicité, fiscalité sociétale…
  • Droits et services : recours judiciaires, assurance emprunteur, crédit affecté, mobilité bancaire…

L’après-midi de 14 h 00 à 16 h 00, 2 ateliers au choix :

  • Environnement : obsolescence programmée, air intérieur, qualité des transports …
  • Numérique : protection des données personnelles, sécurité des paiements en ligne, objets connectés…

Ces ateliers sont gratuits et ouverts à tous.
Il suffit de vous inscrire avant le 26 mai, auprès de l’association

  • par mail sur contact@sarthe.ufcquechoisir.fr
  • par téléphone au 02 43 85 88 91,
  • directement ou par courrier au siège de l’association : 21 rue Besnier – 72000 – Le Mans.

Venez nombreux vous exprimer sur la société de consommation que vous souhaitez, afin d’être entendus lors du mandat à venir.

Communication UFC-Que Choisir de la Sarthe

 

 

14 mai 2017

Vos nouveaux droits face aux professionnels : guide pratique

En cette fin d’année, l’UFC-Que Choisir de la Sarthe vous propose un guide pratique pour mieux défendre vos droits au quotidien.

Les consommateurs peuvent maintenant régler leurs litiges plus facilement.

La réforme du code civil, entrée en vigueur le 1er octobre 2016, offre de nouvelles solutions pratiques  aux consommateurs, sans avoir à s’adresser systématiquement à un tribunal.

Ces nouvelles règles s’appliquent à tous les contrats, quelle que soit leur dénomination, conclus à compter du 1er octobre 2016.

Découvrez chacun de vos nouveaux droits de façon synthétique et visuelle.

  • Comment refuser de payer ?
  • Comment réduire le prix ?
  • Comment annuler le contrat ?
  • Comment forcer l’exécution du contrat ?
  • Comment obtenir une indemnité ?

Télécharger le guide pratique

20 décembre 2016

La Note Que Choisir: bientôt un repère fiable pour les consommateurs en magasins et en ligne

Communiqué de presse UFC-QUE CHOISIR du 24 octobre 2016

Alors que les consommateurs sont souvent perdus face à la myriade d’offres de produits et la multiplication des allégations et des labels fantaisistes(1), l’UFC-Que Choisir lance « la note que choisir » une information synthétique, simple et fiable, pour mieux aiguiller les consommateurs au moment de leur achat.

Forte de 55 ans d’expérience en tests comparatifs de produits, totalement indépendants et conformes à l’usage des consommateurs, l’UFC-Que Choisir entend optimiser l’écho de ses recommandations en permettant, à compter du 20 octobre, aux fabricants dont les produits obtiennent des notes égales ou supérieurs à 14/20 d’utiliser, sous conditions strictes et contrôlées, cette note sur leurs produits et leurs supports de communication.

Regardez la vidéo  de présentation ici

La note que choisir : un repère fiable pour les consommateurs

Le logo de la « Note Que Choisir » donne au-delà de la note stricto sensu, la date de publication du test, le nombre de produits testés, la fourchette de notes minimales et maximales liées au test ainsi qu’une jauge permettant au consommateur d’identifier où se situe le produit par rapport au parc de produits testés.  Le fait de limiter la possible utilisation de la « Note Que Choisir » aux produits ayant une note égale ou supérieure à 14/20 permet d’assurer au consommateur qu’il s’agit bien d’un « bon choix ». Soucieuse de préserver la valeur ajoutée informative pour ses lecteurs et de garantir une indépendance totale entre les tests et cette note, cette dernière n’est diffusée qu’après publication sur l’Internet ou dans le magazine de l’association. Les lecteurs abonnés ou achetant le magazine en kiosques conservent par ailleurs l’apanage des résultats détaillés et de l’avis du testeur.

Une utilisation strictement encadrée et contrôlée

Le processus d’attribution et de suivi garantissent pleinement l’indépendance de l’UFC-Que Choisir. La commercialisation de la licence et son contrôle sont ainsi délégués à Bureau Veritas Certification, organisme tiers indépendant et reconnu. Une fois les résultats publiés, un fabricant dont le produit est éligible s’adresse à lui pour signer un contrat de licence aux conditions strictes : modèle de logo non modifiable avec numéro de licence spécifique pour vérification par les consommateurs, limitation du nombre de logo par marque et par type de produit, durée d’utilisation limitée à 12 mois (renouvelable pour 6 mois sous conditions), etc. Soucieuse de permettre l’accessibilité de tout producteur, quelle que soit sa taille, à la licence, les montants d’acquisition sont forfaitaires et varient uniquement en fonction des modes d’utilisation de la note. De même, en toute transparence et impartialité, l’ensemble des éléments (les lignes directrices du contrat de licence, la vérification des produits licenciés, etc.) sont disponibles sur un site ad’hoc commun pour les consommateurs et les fabricants: www.lanotequechoisir.org. Des plans de contrôle avec des équipes dédiées à la vérification des usages de marques en points de vente et sur les sites marchands sont également prévus par le Bureau Véritas Certification.

Un système vertueux : un dispositif servant l’intérêt individuel et collectif des consommateurs

Au-delà de l’intérêt individuel, la Note Que Choisir entend servir l’intérêt collectif des consommateurs. L’excédent de revenus de la commercialisation de la note sera ainsi intégralement reversé au fonds de dotation que l’UFC-Que Choisir a créé pour multiplier des campagnes d’intérêt général. Très concrètement, cet outil innovant de financement, très prisé des associations devrait permettre de lancer de nouvelles actions et projets au service de l’ensemble des consommateurs (des applications mobiles, des cartes interactives, des outils éducatifs, etc.).

La Note Que Choisir, qui devrait faire ses premières apparitions en ligne et en magasins fin novembre/début décembre, sert donc bien l’intérêt des consommateurs, de tous les consommateurs. C’est une note sur laquelle chacun pourra désormais compter !

Plus d’informations sur quechoisir.org

(1) De nombreuses études et sondages soulignent la perte de confiance des consommateurs dans les labels. En 2013, une étude IPSOS soulignait que pour 51% des Français les labels sont trop nombreux et empêchent de s’y retrouver et que les sondés plébiscitent (90%) les associations de consommateurs pour les informer sur la qualité des produits. Etude Ipsos pour Respect In, du 30 septembre au 7 octobre 2013 auprès d’un échantillon représentatif de 1005 Français âgés de 15 ans et plus (méthode des quotas INSEE : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage, région et catégorie d’agglomération).

Communiqué UFC-Que Choisir

24 octobre 2016

Connaître les préoccupations et les attentes des consommateurs en 2016

Pour toujours mieux répondre à l´attente et aux préoccupations des consommateurs, l’UFC Que Choisir de la Sarthe, vous propose de faire entendre votre voix !

Nous menons actuellement une enquête sur les préoccupations des consommateurs et leur attente vis-à-vis d´une association comme la nôtre.

Les quelques minutes que vous consacrerez à ce questionnaire nous aideront à toujours mieux répondre à vos attentes.
Vos réponses seront traitées de façon strictement anonyme et confidentielle.

Merci pour votre contribution à cette consultation et plus largement pour l´intérêt que vous portez à notre association.
Pour participer à ce questionnaire, il vous suffit de cliquer ici 

Evelyne Gaubert, Présidente

2 octobre 2016

les résultats sarthois de l’enquête « Prix dans les magasins de la grande distribution »

Les enquêteurs de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe ont relevé, fin janvier 2016, anonymement les prix en grandes surfaces, tandis que certains magasins ont été enquêtés par Internet, via leur service drive. Le panier composé de 81 produits de marques nationales (70% du panier) et de marques distributeurs (30% du panier) reflète la consommation moyenne des ménages et contient des produits des 6 grands rayons : épicerie, lait/fromage, fruits/légumes, viandes/poissons, non alimentaire.

Nationalement, le prix moyen du panier est de 352 €. Les prix restent stables en un an. Seul, le rayon viande connaît une légère augmentation +1 %.

La Sarthe : le département le plus cher de la région

La région Ouest demeure la moins chère des régions tandis que l’Ile de France reste la plus élevée. Il faut noter que la Sarthe reste le département le plus cher de la région des Pays de la Loire avec un panier moyen de 348 € alors qu’en Vendée il est de 341 €, de 343 € pour la Loire Atlantique et le Maine et Loire, et de 344 € en Mayenne.

51 grandes surfaces alimentaires et drives ont été enquêtés en Sarthe.

L’enseigne E. Leclerc reste en tête du classement. Ainsi,  les magasins E. Leclerc de Cherré et du Mans route de Bonnétable sont les moins chers du département avec un panier moyen de 319 € tandis que Monoprix, comme chaque année,  reste le plus cher avec un panier moyen de 408 € (89 € d’écart). Il est à noter qu’Hyper U d’Ecommoy a fait des efforts cette année car il est passé en tête des Super U (enquêtés) du département (339 €), il est suivi de l’Intermarché de Luceau (340 €) ayant pris la tête des Intermarché cette année.

Au Mans, sur les 17 magasins renseignés, après les trois magasins E. Leclerc (et Drive)  vient Carrefour Centre Commercial Sud (332 €) suivi d’Intermarché Centre Commercial Beauregard  (341 €).

Retrouvez ici le tableau complet du palmarès sarthois.

Pascale Besnard, responsable enquêtes

 

2 octobre 2016

L’UFC-Que Choisir de la Sarthe au service des consommateurs pendant l’été

Les vacances arrivent.  Certaines précautions sont à prendre avant le départ pour éviter les embûches.
Et puis, malheureusement et malgré les précautions prises, vous n’êtes pas à l’abri d’un litige…

Une information, un conseil, une aide pour le règlement d’un litige : nos consultants et juristes accueillent les consommateurs tout l’été au siège de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe, 21 rue Besnier, au Mans, aux horaires habituels (de 9 H à 12 H et de 14 H à 17 H 30 (17 H le vendredi) du lundi au vendredi).

Ils répondent également aux demandes adressées par mail : contact@sarthe.ufcquechoisir.fr ou via ce site Internet : rubrique « Nous rencontrer » .

Et pendant tout l’été, jusqu’au 21 septembre inclus, les abonnés au gaz de ville et à l’électricité (abonnés au tarif réglementé, aux offres du marché libre) du département peuvent s’inscrire sur : www.choisirensemble.fr ou auprès de l’UFC-Que Choisir de la Sarthe, pour obtenir ensemble les meilleurs tarifs avec un contrat sécurisé. Plus de 1700 sarthois se sont déjà inscrits (bientôt 160 000 au niveau national).

Evelyne Gaubert, Présidente

13 juillet 2016

BLOCTEL : la nouvelle liste d’opposition au démarchage téléphonique arrive enfin !

Pour lutter contre le démarchage téléphonique abusif, une nouvelle mesure de protection des consommateurs a été mise en place le 1er juin 2016.

Un décret du 19 mai 2015 a créé une nouvelle liste d’opposition à ce type de démarchage : la liste Bloctel dont la gestion est assurée par la société OpposeTel .

Les personnes qui ne veulent plus être démarchées par téléphone peuvent s’inscrire gratuitement sur cette liste. Il leur suffit d’entrer leur numéro de téléphone fixe et/ou portable sur le site www.bloctel.gouv.fr  accessible depuis le 1er juin. Elles recevront ensuite un récépissé précisant la date à laquelle leur inscription sera effective, soit au maximum 30 jours après la réception du récépissé. La durée d’inscription sur la liste d’opposition sera, en principe, de 3 ans et pourra être renouvelée à l’expiration de ce délai.

Les inscriptions peuvent se faire également par courrier à cette adresse :

Société OpposeTel – Service BLOCTEL – 6 rue Nicolas Siret – 10000 TROYES

Sur le courrier, le consommateur indique ses nom, prénom, adresse et n° de téléphone à inscrire sur Bloctel. Il doit aussi préciser le n° de téléphone auquel il pourra être joint par OpposeTel pour confirmer son inscription.

L’inscription est absolument gratuite : attention aux faux sites d’inscription qui commencent à apparaître.

A la différence de la liste Pacitel, fermée depuis le 1er janvier 2016, le respect de ce nouveau dispositif est impératif pour les professionnels du démarchage.

Si après leur inscription sur la liste Bloctel les consommateurs sont encore démarchés par certaines entreprises, ils pourront s’identifier sur le site www.bloctel.gouv.fr afin de remplir un formulaire de réclamation après avoir relevé le numéro de téléphone et le nom de la société contrevenante. Les services de la Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) mèneront les enquêtes nécessaires.

Une amende administrative pouvant atteindre 75 000 € par manquement est en effet prévue.

Le démarchage reste autorisé dans les situations suivantes :

  • en cas de relations contractuelles préexistantes ;
  • en vue de la fourniture de journaux, de périodiques ou de magazines ;
  • de la part d’instituts de sondages ou d’associations à but non lucratif, dès lors qu’il ne s’agira pas   de prospection commerciale.

Les spams vocaux et les sms, pour lesquels il existe déjà un numéro de signalement, ne sont pas concernés par le dispositif Bloctel. Ils doivent être renvoyés par sms au 33 700.

Bon à savoir :

On parle de démarchage téléphonique abusif lorsque vous recevez des appels téléphoniques commerciaux non sollicités. Vous n’avez pas donné votre accord pour ces appels et vous n’avez pas donné directement vos coordonnées à l’entreprise. Par exemple, ces entreprises peuvent vendre des abonnements téléphoniques ou des offres de télévision par internet.

Les appels purement malveillants (insultes, menaces…) relèvent du harcèlement téléphonique qui est un délit. Si on vous incite à rappeler un numéro surtaxé, il s’agit de spam vocal.

Jean-Noël Pitot, consultant (source : Service-Public.fr)

 

6 juin 2016

QueChoisir.org : nouveau site, nouvelles ambitions, mêmes exigences

1er juin 2016 : le site Internet National de Que Choisir quechoisir.org fait peau neuve.

Maquette, ergonomie, adaptation aux nouveaux usages et aux nouveaux supports… tout a changé sauf son indépendance !

Plus de 16 ans après sa création, et après de nombreuses refontes, le site national Que Choisir change du tout au tout : plus adapté aux nouveaux formats de lecture ainsi qu’aux nouveaux supports d’utilisation (tablettes, smartphones) : meilleure ergonomie générale, maquette plus aérée, plus visuelle, qui fait place nette à l’image et à l’infographie.
Visitez le nouveau site quechoisir.org

Information UFC-Que Choisir de la Sarthe

 

5 juin 2016