UFC-QUE CHOISIR DE LA SARTHE

Automobile

Achat d’un véhicule : l’UFC-Que Choisir vous guide

 

Une réalisation de l’UR Pays de la Loire

 

Pour plus d’informations, consulter notre GUIDE AUTO :

 

19 février 2020

Le Quiz 2016 des « Idées reçues » est arrivé

La vie d’un consommateur est faite d’idées reçues. Saurez-vous démêler le vrai du faux ? 

L’UFC-Que Choisir de la Sarthe vous propose un nouveau quiz regroupant, par thématique, 40 idées reçues. Après le succès du tome 1 en janvier 2015 et celui du tome 2 en avril 2015, saurez-vous à nouveau démêler le vrai du faux ?

Parmi ces 40 idées, 24 provenant des deux premiers tomes ont été actualisées. 16 nouvelles situations du quotidien ont été également passées au crible.

Les thématiques : assurance, automobile, consommation, énergie, famille, finances, justice, logement.

Un exemple pour s’essayer :

Parmi ces affirmations, à votre avis, vrai ou faux ? :

– « On peut garder 5 % sur la facture d’un artisan, juste au cas où… »

– « Au feu orange, je peux encore passer. »

–  « J’ai le droit d’être à découvert sur mon compte bancaire. »

– « Une société de recouvrement peut me facturer les frais de son intervention. »

Retrouvez les réponses à ces affirmations et la totalité des 40 situations : consultez le Tome 3 2016 des Idées Reçues (version téléchargeable).

Information UFC-Que Choisir de la Sarthe. Juin 2016

5 juin 2016

Vigilance avant signature

Soyez plus vigilants avant de signer : quand l’option de réservation cache un vrai bon de commande

Les ventes de voitures neuves ou d’occasion sont difficiles aussi nous constatons une recrudescence d’anomalies sur les bons de commande notamment dans la rubrique paiement crédit ou paiement comptant.

Quand l’acheteur potentiel informe le vendeur qu’il financera le véhicule avec le concours de sa banque ou d’un autre organisme de crédit que celui proposé par le vendeur, Ce dernier inscrit paiement comptant sur le bon de commande. Ceci est faux et empêche le consommateur de bénéficier du délai de réflexion et éventuellement de celui de rétractation.
Les documents qui sont proposés à la signature de l’acheteur sont en fait des bons de commande. Ils engagent le signataire. Ils ne sont pas des bons de réservation destinés à mettre une option comme souvent indiqué par le vendeur.

De même, le lieu de la prise de commande inscrit sur le document est important. En effet, une commande enregistrée au domicile de l’acheteur accorde à ce dernier un délai de réflexion et éventuellement de rétractation alors qu’une commande enregistrée sur le lieu de vente annule cette possibilité.

En conclusion, nous vous incitons à davantage de vigilance lors de la signature des documents et ne pas faire confiance aux dires de certains vendeurs car seuls les écrits qui seront signés seront retenus.

Serge Laloue, consultant

22 juin 2013