UFC-QUE CHOISIR DE LA SARTHE

Defense des consommateurs, Environnement / Energie

Gaz et électricité – Le démarchage continue ses ravages malgré le coronavirus

« Eni m’a démarché en prétextant une erreur de facturation sur mon contrat. Le commercial m’a annoncé un tarif de 3,1 centimes par kilowattheure gaz au lieu des 4,6 centimes que je paie actuellement, nous indique Stéphane. Évidemment, j’ai signé, avant de réaliser qu’il m’avait appâté avec un prix hors taxes, et d’envoyer le bon de rétractation. » Il y a évidemment eu tromperie, tout prix devant être annoncé aux consommateurs en TTC. Le fils de Véronique, lui, s’est fait abuser par un prétendu releveur qui a eu accès à son compteur. Quelques jours plus tard, il se retrouvait client d’Eni…

Pour lire la suite, rendez-vous sur

 

Que Choisir
Publié le 03/12/2020