UFC-QUE CHOISIR DE LA SARTHE

Santé

Le recours à la téléconsultation ou au télésoin : une solution pendant et après le confinement

NE NEGLIGEZ PAS VOS SOINS

Surtout n’interrompez pas votre suivi médical.
En l’absence de suivi votre santé risque de se dégrader.


Depuis le confinement, les établissements de santé ont mis en place des circuits séparés pour l’activité «ordinaire» et l’activité pour les personnes ayant un possible Covid-19. Toutefois la crainte perdure de venir à l’hôpital. Probablement que la communication sur ce point n’est pas optimale !

On peut regretter que les associations d’usagers n’aient pas été associées au début de la crise pour les déprogrammations de soins. On peut faire le vœu pour qu’elles soient sollicitées pour intervenir et travailler avec les équipes qui ne sont pas au lit du malade afin de limiter ou éviter les dysfonctionnements pour la reprogrammation des soins ! Comment vont être reprogrammées les consultations déprogrammées, alors que les rendez-vous étaient déjà planifiés à 6 mois ou un an ? Quelles vont être les priorités ?

Cette pratique a connu une forte évolution depuis le mois de mars.

L’objectif est d’assurer la continuité de la prise en charge du patient. La téléconsultation est une alternative à la consultation présentielle. Elle permet de consulter à distance son médecin, une sage-femme ou un chirurgien-dentiste.

Le télésoin permet de communiquer avec un pharmacien et/ou pour des actes par les professionnels de santé (infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, ergothérapeutes et psychomotriciens).

Ils sont remboursés et permettent pour les soins liés au COVID :

  • d’assurer une prise en charge à domicile pour les patients présentant les symptômes de l’infection ou reconnus atteints du COVID-19 ;
  • de faire pratiquer le test de dépistage, confirmer le diagnostic clinique, évaluer les signes de gravité et les possibilités de maintien à domicile. Les tests sérologiques, en complément de la RT-PCR, peuvent permettre de répondre à la question « suis-je ou ai-je été malade du COVID-19 ? ». En revanche, les tests sérologiques ne permettent pas de répondre à la question « Suis-je contagieux ?». Enfin, ils ne permettent pas encore de répondre à la question « Suis-je protégé contre le COVID-19 ? » ;
  • de faciliter l’accès aux soins, y compris en cas de besoin de prise en charge aigüe. Ils permettent également d’assurer une continuité de prise en charge chez les patients ayant une maladie chronique et chez les femmes enceintes (séances de préparation à la naissance et à la parentalité et le bilan de prévention) ;

Enfin, ils protègent les professionnels de santé de l’infection ainsi que les patients qu’ils prennent en charge.

Pour les patients n’ayant pas accès à la vidéotransmission, la téléconsultation par téléphone avec son médecin est remboursée par l’assurance maladie, comme les autres téléconsultations, dans les situations suivantes pour les patients :

  • n’ayant pas accès à une connexion internet à haut débit ou très haut débit ;
  • qui sont atteints ou suspectés de COVID-19 ;
  • qui ont une affection de longue durée ;
  • qui sont âgés de plus de 70 ans ;
  • pour les femmes enceintes.

Vous pouvez être accompagné(e) d’un proche, d’un aidant, d’un professionnel de santé. Le secret médical est assuré.

Pierre Besnard
Responsable santé